Veuillez mettre à jour votre navigateur afin de pouvoir consulter correctement le site.

HR TEAM agence PARIS : 29/31 rue Saint-Augustin, 75002 Paris | Tél : 01 42 65 44 44

HR TEAM agence LYON : 20, Place Louis Pradel, Immeuble Le César, 69001 Lyon | Tél : 04 72 68 64 39

HR TEAM agence MARSEILLE : 10 place Joliette, 13002 Marseille | Tél : 04 91 01 49 00

HR TEAM agence AVIGNON : 12, rue du Compagnonnage, 30133 Les Angles | Tél : 04 90 24 94 10

HR TEAM agence LILLE : 29, rue Esquermoise, 59000 Lille | Tél : 03 20 10 34 34

HR TEAM agence GRENOBLE : 186 chemin de l’étoile, 38 330 Montbonnot | Tél : 04 76 15 31 36

HR TEAM agence TOULOUSE : 9 Rue de Sébastopol, 31000 Toulouse | Tél : 05 67 31 45 45

HR TEAM agence NANTES : 12 Avenue Carnot, 44 000 Nantes | Tél : 02 72 24 19 49

Java en tête des offres d’emploi en 2016

Choisir un langage ou une technologie, cela peut se faire par passion, par intérêt… ou par pragmatisme. En effet beaucoup d’entre nous ont choisi de vivre du métier de Développeur et donc choisir un langage ou une technologie peut dépendre aussi de la demande du marché de l’emploi.

Nous avions déjà procédé à une étude similaire sur le mois de juin 2016. En ce début d’année, c’est l’occasion d’actualiser cette étude en l’élargissant à l’année 2016 entière et en prenant en compte certaines des remarques qui ont été faites. Ainsi, nous avons décidé d’inclure quelques langages supplémentaires. En revanche, SQL reste exclu ; en effet bien qu’il s’agisse évidemment d’une compétence importante, ce n’est pas un langage auto-suffisant pour créer un programme et donc cela n’a pas semblé pertinent de le mettre au même rang que les autres.

Sans plus attendre, voici le graphique indiquant la répartition des demandes en langages pour l’année 2016.

emploi-01-2017-camembert

Les proportions sont sensiblement les mêmes que sur la précédente étude. Les programmeurs Java peuvent danser la java devant la dominance de cette compétence, mais ce n’est pas surprenant devant la fréquente utilisation de cette technologie dans les applications industrielles, bien que l’attitude agressive d’Oracle au niveau des licences Java risque d’avoir une influence à l’avenir.

JavaScript s’obtient une solide seconde place ; ce langage originellement pensé pour apporter un peu de dynamisme à un HTML statique a su grandir en importance au fur et à mesure de la complexité du Web et a su se trouver de nouveaux domaines d’application, en particulier avec node.js.

PHP, qui n’est plus le langage pour développeurs Web en robe de chambre qu’il était et qui évolue régulièrement vers un langage toujours plus riche et solide, s’offre une bonne troisième place, bien que sa popularité soit en forte baisse par rapport aux années précédentes.

On trouve ensuite C# en quatrième place, talonné par Python que certains considèrent comme le langage à la mode du moment. Il faut dire que le langage au serpent a actuellement les faveurs de la majorité des enseignants.

Il est cependant encore plus intéressant de comparer l’évolution de la demande sur les 4 dernières années.

emploi-01-2017-evolution

  2013 2014 2015 2016
Java 23,8% 24,4% 25,1% 28,1%
JavaScript 20,5% 18,8% 20,8% 19,2%
PHP 26,6% 24,2% 18,6% 17,0%
C# 12,7% 10,2% 9,3% 9,4%
Python 4,1% 5,6% 9,2% 8,2%
C++ 6,5% 5,7% 6,8% 5,9%
C 1,1% 2,7% 2,3% 2,5%
Perl 0,6% 1,6% 1,4% 2,2%
Ruby 1,5% 2,6% 1,9% 2,0%
Swift < 0,1% 0,1% 0,9% 1,8%
VBA < 0,1% 1,8% 1,4% 1,2%
VB.NET < 0,1% 1,1% 1,2% 0,8%
Delphi 0,7% 0,7% 0,2% 0,6%
R < 0,1% < 0,1% 0,4% 0,5%
Go < 0,1% < 0,1% 0,2% 0,3%
TypeScript < 0,1% < 0,1% < 0,1% 0,2%
Flash 1,7% 0,5% 0,4% 0,1%
D < 0,1% < 0,1% < 0,1% < 0,1%
Objective C 0,4% 0,1% 0,1% < 0,1%

 

On peut constater notamment que PHP est une technologie de moins en moins demandée, alors qu’elle était numéro 1 des langages demandés en 2013. À l’inverse, la demande en Python est deux fois plus forte de nos jours qu’il y a quatre ans. Beaucoup d’autres technologies sont plutôt stables au fil des ans, et quant à Flash, la descente vers les oubliettes technologiques semble inéluctable.

Après, au-delà de l’attrait personnel pour certaines technologies ou langages, on pourrait être tenté d’en déduire que pour trouver du travail, il serait tentant de se focaliser sur les technologies populaires comme Java et éviter Flash comme la peste. Or, cela ne semble pas forcément aussi simple.

En effet s’il y a beaucoup d’offres Java, et beaucoup de développeurs Java en recherche d’emploi, cela veut dire qu’on a l’embarras du choix au niveau des offres, mais obtenir un poste peut se trouver ardu puisqu’on se trouve en concurrence avec de nombreux autres postulants.

D’un autre côté, s’il y a quelques rares postes dans des technologies rares ou démodées, et encore moins de développeurs compétents dans ces technologies rares ou démodées, ces derniers seront recherchés activement et auront beaucoup de chances d’obtenir un poste lorsqu’un tel poste rare sera ouvert.

 

Sources : Anomaly, Developpez.com